Aller au contenu principal

Crise Corona : mesure spécifique pour les étudiants du secteur des soins

Mise à jour le 22/09/2022

Tu es étudiant et tu travailles dans le secteur des soins ? La nouvelle qui suit devrait t’intéresser

Si tu travailles comme étudiant jobiste dans le secteur des soins, l’ensemble de tes heures de prestation des troisième et quatrième trimestres 2022 ne seront pas déduites de ton contingent. Elles ne seront donc pas comptabilisées dans ton solde de 475 heures.

En effet, afin de favoriser l’engagement d’étudiants comme travailleurs supplémentaires dans le secteur des soins, le conseil des ministres a approuvé le 20 juillet 2022 un avant-projet de loi visant à neutraliser l’ensemble des heures prestées par les étudiants lors des troisième et quatrième trimestres 2022.

Ces heures-là n'entrent donc pas en ligne de compte pour le calcul du contingent annuel que tu peux prester avec des cotisations de solidarité.

La liste des catégories d’employeurs et commissions paritaires visées par la mesure est disponible dans les instructions administratives(nouvelle fenêtre).

Les prestations dans le secteur des soins incluent également les prestations relevant de la CP 322 (Commission paritaire pour le travail intérimaire et les entreprises agrées fournissant des travaux ou services de proximité), pour autant que l’intérimaire soit occupé auprès d’un utilisateur ressortissant à un des secteurs mentionnées dans l’instruction intermédiaire du 29 juillet 2022.

Attention : la mesure reprise ci-dessus est sous réserve de l’approbation de la loi au Parlement. Dès que la loi sera approuvée, signée et publiée au Moniteur Belge, elle fera l'objet d'une confirmation via une nouvelle communication.
Les adaptations techniques dans les services en ligne Dimona et Student@Work seront effectuées à ce moment. Cela signifie que l’application comptabilise encore provisoirement les heures étudiantes dans ce secteur et qu’elles seront enlevées du compteur par la suite.

Tu as travaillé durant les premier et deuxième trimestres ?

Pour rappel, d’autres mesures avaient été mises en place début 2022. Si tu as travaillé comme étudiant (tous secteurs) durant le premier trimestre 2022, tes 45 premières heures de prestation n’ont pas été déduites de ton contingent. Cette disposition est applicable à tous les étudiants, à l’exception de ceux qui ont travaillé dans les secteurs des soins et de l’enseignement. Pour ces étudiants-là, l’ensemble des heures prestées aux premier et deuxième trimestres n’a pas été comptabilisé.

Aperçu des mesures corona depuis 2020

2020 - Tes heures des deuxième et quatrième trimestres ne comptent pas dans tes 475 heures.

2021 - Tes heures des premier, deuxième et troisième trimestres ne comptent pas dans tes 475 heures.

2022 - Tes heures de toute l’année ne comptent pas dans tes 475 heures.

2020 - Tes heures des deuxième et quatrième trimestres ne comptent pas dans tes 475 heures.

2021 - Tes heures des premier, deuxième et troisième trimestres ne comptent pas dans tes 475 heures.

2022 - Tes heures des premier et deuxième trimestres ne comptent pas dans ton solde de 475 heures.

2020 - Tes heures du deuxième trimestre ne comptent pas dans tes 475 heures.

2021 - Tes heures du troisième trimestre ne comptent pas dans tes 475 heures.

2022 - Tes 45 premières heures du premier trimestre ne comptent pas dans tes 475 heures.