Aller au contenu principal

Crise Corona : mesures spécifiques pour Student@work

Mise à jour le 28 Avril 2022

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire pour les étudiants jobistes ? Nous les passons en revue pour toi.

Les 45 premières heures de prestations du premier trimestre 2022 ne seront pas comptabilisées

Bonne nouvelle : tes 45 premières heures de prestations du premier trimestre (janvier - mars) ne seront pas déduites de ton contingent. Elles n’apparaîtront donc pas dans ton compteur. Cette mesure s’applique également si tu as déjà épuisé ton solde de 475 heures ou si toutes tes heures sont déjà réservées pour des prestations pendant d’autres trimestres. Cette disposition est applicable à tous les étudiants, à l’exception de ceux qui travaillent dans les secteurs de soins de santé et de l’enseignement. En effet, pour ces étudiants-là, l’ensemble des heures prestées au premier et second trimestre ne sont pas comptabilisées.

Allocations familiales

Tu as des questions au sujet de tes allocations familiales ? Pose-les à ta caisse régionale d'allocations familiales.

Qu’en est-il des impôts pour tes parents ?

Si tu travailles beaucoup pendant la crise du coronavirus, tu gagneras davantage et t’exposeras au risque, en considérant que les règles normales soient appliquées, de ne plus être fiscalement « à la charge » de tes parents. Pour savoir ce que cela implique au juste, rends-toi sur la page « Mes parents doivent-ils payer plus d'impôts ? ».

Dans des circonstances normales, tes parents devraient effectivement payer plus d’impôts. Mais ici, tes revenus d’étudiant pendant les périodes suivantes ne sont pas pris en compte pour déterminer si tu es ou non fiscalement à la charge de tes parents :

  • pendant le deuxième trimestre 2020 et le troisième trimestre 2021 (pour tous les étudiants);
  • pendant les 45 premières heures du premier trimestre 2022 (pour tous les étudiants);
  • pendant le quatrième trimestre 2020, les premier et deuxième trimestres 2021 et les premier et deuxième trimestres 2022 (pour les étudiants travaillant dans les soins de santé et l’enseignement).