Vers le contenu

Chattez avec un collaborateur

Les jours ouvrables, de 9 h à 16 h 30


Contactez-nous

Vers formulaire de contact

Quota d'heures et impact

Tu veux travailler comme étudiant jobiste en Belgique sans avoir la nationalité belge ? Consulte la rubrique Pour étudiants étrangers

Quel âge as-tu ?

Tu dois alors avoir terminé le premier degré de l’enseignement secondaire pour pouvoir travailler comme étudiant jobiste.

Où habites-tu ?

Ton Profil

* Montant brut après déduction des cotisations sociales, valable pour l’année de revenus 2024. Le montant n’est d’application que si tu ne disposes pas d’autres ressources que ton salaire d’étudiant et ne déclares pas de frais professionnels réels.

Top FAQ

Tu peux travailler comme jobiste en payant des cotisations sociales réduites (sur base de ton quota d’heures accordé par l’état) si tu :

  • es étudiant ;
  • es suffisamment âgé ;
  • ne travailles pas quand tu es supposé suivre une formation ou participer à d’autres activités scolaires.

Es-tu étudiant ?

Pour le calcul des cotisations sociales, tu es étudiant si :

  • tu suis des études reconnues dans l’enseignement secondaire, supérieur ou universitaire ;
  • tes études constituent ton activité principale par rapport à laquelle ton éventuel job représente clairement une occupation secondaire. Exemple : un employé qui poursuit un bachelier après ses heures de travail n’est pas un étudiant.

Tu n’es plus étudiant si :

  • tu es sous contrat de travail de 12 mois ou plus chez un employeur. Après ces 12 mois, tu ne peux plus exercer un job étudiant auprès de cet employeur. A partir de ce moment, ton employeur et toi payez des cotisations sociales ordinaires. Tu peux par contre encore exercer un job étudiant chez un autre employeur ;
  • tu suis des cours du soir ou une autre forme d’enseignement à horaire réduit.

Pas toujours facile de savoir si tes études forment ton activité principale ! En cas de doutes à ce sujet, contacte les Directions régionales du Contrôle des lois sociales du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale via info.cls@emploi.belgique.be.

Es-tu suffisamment âgé ?

Tu peux t’engager comme jobiste dès que tu :

  • as 15 ans et suivi le premier degré de l’enseignement secondaire ;
  • as 16 ans.

Etudiant à temps partiel ?

Si tu es étudiant à temps partiel, tu ne peux alors travailler comme étudiant que si :

  • tu conclus un contrat de travail étudiant avec un autre employeur que celui chez qui tu accomplis ta formation pratique sur le lieu de travail ;
  • tu conclus un contrat de travail étudiant avec l’employeur, chez qui ton stage a lieu, pour les mois d’été qui tombent en dehors de ta période de stage ;
  • tu as un job étudiant à effectuer en dehors de tes heures de formation pratique et pratique ;
  • tu ne bénéficies pas d’allocations de chômage ou d’insertion.

Lien vers toutes les questions sur "Job étudiant et jobiste"

Comme étudiant, l’état t’accorde, chaque année, un quota d’heures pendant lesquelles tu peux travailler en payant moins de cotisations sociales qu’un travailleur ordinaire. Ce quota s’élève à 600 heures en 2024.

Avec le service en ligne My Student@work ou l’app Student@work (disponible dans App Store ou Play Store), tu peux vérifier combien d’heures te restent de ce quota.

Bien sûr, tu peux travailler plus. Mais tu paieras alors des cotisations sociales plus élevées pour chaque heure qui dépasse ton quota.

Attention ! Tu travailles comme étudiant dans les secteurs socioculturel ou sportif sous le régime du travail associatif ? Veille à ne pas dépasser les 190 heures par an sous ce régime et à tenir compte des limites définies par trimestre et par secteur. Tu comptes déjà trop d’heures de travail associatif au moment de commencer à travailler comme étudiant ? Ces heures supplémentaires sont alors décomptées de ton quota d’heures de travail étudiant. Tu en sauras plus sur la page Qui peut effectuer du travail associatif et pour quelles activités ? du site Travail associatif (Nouvelle fenêtre).

Lien vers toutes les questions sur "Quota d'heures et impact"

La connexion à un service en ligne d’un site public, comme My Student@work, se réalise par CSAM. CSAM est un système sécurisé de gestion d’accès, offrant plusieurs moyens pour te connecter :

  1. Avec carte d’identité électronique (eID) et lecteur de cartes eID : plus d’info sur la page Lecteur de cartes eID du site BOSA (Nouvelle fenêtre).
  2. Avec itsme®: plus d’info sur la page Comment utiliser itsme® pour m’identifier auprès d’un service en ligne de l’Administration ? du site BOSA (Nouvelle fenêtre).
  3. Avec un code de sécurité par e-mail : plus d’info sur la page Code de sécurité par e-mail du site BOSA (Nouvelle fenêtre).
  4. Avec un code de sécurité via app : plus d’info sur la page Code de sécurité via application mobile du site BOSA (Nouvelle fenêtre).
  5. Avec un moyen d’identification électronique reconnu au niveau européen : plus d’info sur la page Electronic Identification And Trust Services (eIDAS) du site BOSA (Nouvelle fenêtre).

Tu peux aussi te connecter à l’app Student@work par ces différents moyens. Avec, comme avantage principal, de ne devoir te connecter qu’une fois pour garder accès à tes données deux mois durant. A chaque visite s’ajoutent deux mois supplémentaires.

Lien vers toutes les questions sur "Service en ligne et app"

Si tu as moins de 18 ans, tu as toujours droit aux allocations familiales, quel que soit le nombre de jours prestés. A partir de 18 ans, le nombre d’heures que tu peux prester sans perdre tes allocations familiales dépend de ton lieu de résidence.

  • En Wallonie, tu peux prester 600 heures. Au-delà de ces 600 heures, tu reçois encore, chaque trimestre, un supplément de 240 heures pour lesquelles tu paies des cotisations sociales ordinaires. Seuls les jours effectivement prestés comptent. Les heures de stage obligatoires pour l’obtention de ton diplôme n’entrent par contre pas en ligne de compte.
  • En Région de Bruxelles-Capitale, tu peux travailler un maximum de 240 heures par trimestre. Si tu poursuis tes études après les vacances d’été, tu peux même travailler, de manière illimitée, en juillet, août et septembre. Toutes les heures de travail sont prises en compte, y comprises celles prestées avec un contrat de travail ordinaire.
  • En Flandre, tu peux travailler 600 heures en disposant d’un supplément mensuel de 80 heures pour lesquelles tu paies des cotisations sociales ordinaires.
  • La Communauté germanophone n’impose aucune limite d’heures.

Attention ! Si tu dépasses le nombre d’heures permises, tu risques de perdre tes allocations familiales.

Lien vers toutes les questions sur "Quota d'heures et impact"

Je veux parler à une personne

Parle à un de nos collaborateurs via la fenêtre de chat. Ils sont disponibles pour toi, les jours ouvrables de 9 h à 16 h 30.

Tu dois d’abord accepter les cookies.